lundi 11 janvier 2016 Publié par Cap Au Nord

Concertation
La Mairie de secteur organise une réunion publique le lundi 1er février sur la question du TTCM (invitation en PJ). Il est important que nous y soyons le plus nombreux possible pour aborder en force cette nouvelle phase de la concertation.

Attention ! une première invitation avec la date du 22 janvier a circulé mais elle a été changée.



Désinformation : le retour de Madame Caradec.
Mme Caradec, titulaire de la Présidence d’Euromed et d’un certain nombre d’autres casquettes (la Ville, le Conseil Général, la CUM) avait déclaré à la CUM du 21 décembre, comme tous les autres représentants des collectivités locales, que ce projet ne pouvait pas être voté et qu'il fallait "se mettre autour de la table". Le 28 décembre, une semaine seulement après, elle reprend du poil de la bête. Elle accorde une interview à Marsactu où elle n’hésite pas à reprendre les mêmes arguments éculés :
- L’intérêt économique. Lequel ? Personne n’a encore réussi à nous l’expliquer.
- La diminution du nombre des camions. 1000 de plus par jour, il y a de quoi s’en vanter !
Elle en ajoute même de nouveaux, notamment sur les produits dangereux : « Si l’on suit la nomenclature en vigueur, le Paic citron ou le coton sont des produits dangereux ». Il fallait y penser ! Bravo Madame Caradec !
Et, comme il faut toujours un coupable, c’est la SNCF qui est désignée : elle n’a qu’à mettre dehors manu militari les entreprises récalcitrantes du Canet qui seront obligées d’aller à Mourepiane parce que les bassins de Fos sont complets. On n’en est pas à un mensonge près !
Si c'est sur ces bases que Madame Caradec veut entamer la concertation, il va falloir s'accrocher à la rampe !

Contradictions.

Dans Marsactu du 6 janvier 2016,  le Port, devant le succès croissant des croisières, annonce la création d'un nouveau terminal des croisières à Mourepiane; sur l'emplacement d'un terminal fruitier désaffecté.
Dans la Provence du 10 novembre 2015,  le Port annonçait la construction à Fos, à la demande des opérateurs, des plus grands portiques du monde.
Moralité : les croisières marchent très fort à Mourepiane et les transporteurs de containers continuent à investir à Fos.
Alors, une question s'impose : qui se cramponne au terminal à containers de Mourepiane et qui y a réellement intérêt?

Libellés :