DES ANTENNES A L’ESTAQUE

mercredi 25 septembre 2013 Publié par WICR



DES ANTENNES A L’ESTAQUE ?

Histoire pas drôle !




Mis en page d’après un texte communiqué par un habitant de l’Estaque.


21 mai : Panneau affichant le projet d'installation d'une triple antenne relais au 161 bd Chieusse. Installé au 4 bd Farrenc (ça commence bien!). Constat d'huissier le même jour, réaction des riverains le même jour...ce qui prouve que nous sommes attentifs à ce qui se passe chez nous...et que celui qui, d'après huissiers, aurait été installé le 13 mars n'a pas dû rester en place plus de quelques heures. Du reste, celui de mai disparaît en 3 jours! Et l'affichage qui doit être continu pendant 2 mois, il est passé où ?

- Et l'obligation pour l'opérateur d'informer les riverains via des réunions publiques, elle est passée où?

- Et cet extrait du panneau:" les travaux n'ont pas fait l'objet d'une opposition avant la date limite...du 19 février", n'est-ce pas magnifique?

Le collectif Estaque/ antennes danger est né de la réaction à ce comportement inqualifiable et du désir immédiatement exprimé par les estaquéens de ne pas avoir à subir l'impact sur leur santé d'une 3G, d'une 4G et d'un répéteur en plein noyau villageois, à proximité d'écoles, de garderies, d'une association de handicapés, d'un centre de formation aux métiers de la mer et de l'association musicale et sportive qui accueillent chaque jour enfants et adolescents.

Le collectif a interpelé les élus, fait circuler une pétition qui a recueilli un millier de signatures en peu de temps, obtenu le soutien d'associations comme Caponord, Handestau, Ecoforum, le CIQ Calade; d'élus comme Jean Marc Coppola, Henri Jibrayel, Sonia Léon, Patrick Mennucci, Michèle Rivasi,  Eugène Caselli, Samia Ghali...certains d'entre eux ont manifesté leur appui au collectif par un écrit au Maire de Marseille. Une réunion d'information a été organisée avec le concours de Denis Palacin, Victor Hugo Espinosa et SalvaCondro suivi de l'envoi à monsieur Gaudin des pétitions accompagnées d'une lettre de recours gracieux. Un recours en annulation a également été déposé au tribunal administratif.

En guise de réponse, Madame Gaunet, adjointe à la santé, invite le collectif à une réunion en précisant que nous" n'avons PAS (sic) toutes les informations" (tous les signataires et nous-mêmes sommes donc d'une ignorance crasse) et que" les relais n'ont pas d'influences"!(A mourir...de rire!) Réponse à côté de la question (nous demandions l'annulation du projet) et invitation à un prêche, refus obstiné  de nous indiquer  qui seront les autres invités (outre SFR) et en quel nombre, alors même qu'on nous impose de venir à 3 et d'indiquer qui nous sommes....

Ce vendredi 20 septembre, une bonne nouvelle: répondant à notre appel
,  Michèle Rivasi sera parmi nous le 27 septembre, à 18h30, salle de l'Harmonie...Puisse l'impact de sa visite s'ajouter aux démarches entreprises par toutes les bonnes volontés et permettre d'éviter le pire!
Libellés : , ,