Consolat - Opération couchés sur les rails - Reportage

lundi 13 février 2012 Publié par WICR

Couchés sur les rails !
…Comme si vous y aviez été !

Il faisait un petit -5°, avec Mistral : « ressenti -10° »,  comme ils disent à la météo. Nous avions eu la veille quelques coups de téléphone pour demander : « Est-ce que vous annulez ? ». Mais nous n’avons pas annulé et nous nous sommes retrouvés plus nombreux que nous l’aurions pensé : habitants des cités, militants associatifs, journalistes, élus… une sélection des plus courageux, quand même, sérieusement bâchés et passablement déguisés. On avait de la peine à se reconnaître, c’était rigolo !





Passons aux choses sérieuses : Lydia Frentzel a donné le signal de démarrage et Wilfrid Robion a exposé le grandiose projet de fret ferroviaire qui va nous saccager un peu plus la vie. 
Quand on habite Les Sources et qu’on voudra aller acheter son pain à Consolat parce qu’il n’y a pas d’autres commerces à 2 km à la ronde, ça va devenir sportif !


Quelques questions ou interventions à la suite et puis, comme même les tchatcheurs étaient congelés, en route pour la voie ferrée !

La manif était guillerette et bon enfant. On criait :
« Les trains de nuit on en veut pas !
La passerelle , on l’aura pas !
Mais les nuisances, ça on les aura ! »
On chantait, toujours un peu faux, « Les enfants ont droit au futur »
Sur le parcours, c’était des broussailles parce que dans nos quartiers c’est comme ça : tant qu’on utilise pas les terrains pour faire des sous, on laisse à l’abandon.
A l’arrivée, on a fait comme on avait dit : on s’est couchés sur les rails… enfin.. certains se sont couchés sur les rails !



Et, pour finir, Lydia avait eu la bonne idée de nous préparer des boissons fraîches. Merci Lydia ! C’était une belle manif !


Prochaine étape :

Obtenir une table ronde avec les vrais décideurs : RFF, certes, mais aussi la Préfecture et le Port Autonome