La Nerthe : nous manifestons

mercredi 18 janvier 2012 Publié par WICR

La Nerthe : nous manifestons…
… Et nous continuerons à manifester !




Rassemblement du 7 décembre

Comme nous vous l’avions annoncé par tract, nous nous sommes retrouvés à 8h30 devant l’entrée de Lafarge, où devait se réunir le Comité de Suivi organisé à la demande des associations de défense du massif.

Quatre-vingt personnes malgré le froid, l’heure matinale et le jour de la semaine où beaucoup travaillaient. Il faut dire que nous venions des Hauts de l’Estaque, de l’Estaque-Plage, du Marinier, de Saint-Henri, de Saint-André et de Saint-Louis. Le massif de la Nerthe, c’est notre patrimoine naturel. Il nous concerne tous, et pas seulement du Hameau de la Galine, comme on voudrait souvent nous le faire croire (Lire l’article de La Provence).

L’objectif était de faire entendre notre voix, en appui à celle des responsables associatifs qui allaient défendre nos revendications auprès de Lafarge et des différentes institutions représentés.

Dès le début du rassemblement, nous avions annoncé que nous mettrions en place d’autres actions si les résultats du Comité de suivi n’étaient pas concluants.

… Et les résultats n’étaient pas concluants du tout…

Donc, nous avons continué !


Manifestation du 21 décembre


Pour nos élus étaient présents Henri Jibrayel député PS du secteur et JFrançois Friolet élu Vert de la mairie de secteur 15/16.
 Cette action symbolique est un succès tout d'abord par le nombre et la détermination des courageux présents, car il faisait froid! Henri Jibrayel, député PS et J.F Friolet, élu vert de la Mairie de Secteur, étaient venus apporter leur soutien. La Presse était là aussi (Voir articles de La Marseillaise et de la Provence ainsi que celui de 20’)
Nous avons filtré et contrôler quelques camions sans incident, nous avons obtenu quelques infos intéressantes qui vont nous amener à nous intéresser notamment au site d'Aix les milles.

Le staf de Lafarge s'était déplacé en nombre.

Nous leur avons essentiellement exprimé notre volonté de continuer la mobilisation, notre souhait d'une table ronde avec le préfet pour remettre à plat la réhabilitation du Lac, par contre Lafarge nous a reconfirmé son intention de revoir sa décision sur le centre de tri manuel.

Après l'annonce verbale du renoncement aux containers, aujourd'hui c'est le centre de tri qui semble remis en question il reste donc à gagner sur la protection de lac et obtenir qu'aucun déchets inertes ne soit déposé dans le Lac.

Il faut continuer en étant de plus en plus nombreux à se mobiliser !



Libellés : , ,