Le saccage de la Galline? On n'y croit pas !

lundi 16 mai 2011 Publié par WICR
Le saccage de la Galline ? On n’y croit pas !



La Galline, c’est la chapelle bien sûr… le pèlerinage annuel de septembre et, pour certains d’entre nous, le souvenir de nos grands-pères et arrières-grands-pères italiens, exilés de la faim, qui venaient y faire leurs dévotions. Un des sites hautement symboliques de notre identité.



Mais le massif de la Nerthe,  c’est aussi pour les promeneurs, randonneurs, pique-niqueurs et cyclistes un des poumons verts qui permet encore de respirer, d’oublier, le temps d’un dimanche, les ravages des promoteurs et des transporteurs de tout poil. Il y a des gens qui vivent en permanence, aussi, dans un hameau paisible. En ce moment, la sarriette et l’orchidée y fleurissent. Les oiseaux y nichent. Un batracien en voie de disparition continue à s’y reproduire. Bref, c’est le genre d’endroit  dont on se dit qu’il faut le protéger à tout prix.


Alors, que des barbares puissent penser à y entasser leurs déchets et tout ce qu’il y a de plus moche dans notre civilisation, çà semble incroyable. C’est fait, pourtant. Les projets existent, encore un peu flous et mal communiqués, certes. Mais quand c’est net, c’est trop tard !

Donc, il semble bien que le saccage de la Nerthe soit programmé :
- 20 hectares de colline sacrifiés pour entreposer 14000 containers sur trois étages !
- trois millions de mètres cube de déchets de BTP en provenance d’Euroméditerranée ! Il est même question de combler le lac avec.
- Un centre de tri manuel et mécanique, toujours pour des déchets du BTP.
- La construction d’un échangeur pour l’A55.
Imaginez la ronde des poids lourds et des porte-containers en plus et vous saurez comment on peut transformer un petit paradis en gros enfer !

Le saccage de la Galline ?
Nous n’y croyons pas
Parce que nous ne laisserons pas faire !

- Un collectif  des habitants du hameau de la Nerthe s’est constitué pour défendre, non seulement le hameau mais tout le massif. Cap au Nord s’y est associé.
Nous vous tiendrons au courant des actions qui vont être entreprises.



Libellés : , ,