Laissez-nous un peu d’espace pour respirer !

mercredi 3 novembre 2010 Publié par WICR

Laissez-nous un peu d’espace pour respirer !





Je ne sais pas si ça vous fait la même chose, mais nous, quand on apprend que la dernière parcelle de libre, en bordure de la route du littoral, va être occupée par un immeuble de 21m de haut, c’est comme si on nous posait un couvercle sur la tête et on commence à chercher de l’air pour respirer.

Une petite plante pour commencer…

Au début, il y a eu cette plante menacée de Mourepiane, juste à l’endroit où Marseille Aménagement faisait des travaux de consolidation de la falaise.



Les engins sur notre petite plante, c’était embêtant mais nous avons pris contact avec des organismes susceptibles de la défendre, la Société Linnéenne et la Direction Départementale du Territoire et de la Mer (DDTM, service de la biodiversité). Le 18 juin, la DDTM a dressé Procès-verbal à Marseille-Aménagement et constaté la destruction de la moitié du site…. 
Depuis, malgré plusieurs relances, nous n’avons pas eu de nouvelles de ces organismes. Nous n’avons pas non plus pu avoir accès au procès-verbal, non communicable parait-il.

…Un permis de construire pour continuer…

En discutant avec les ouvriers sur le chantier de la falaise, où nos pas nous ramènent souvent, nous apprenons qu’il s’agit de construire un immeuble là. Deux capnordistes inquiets se rendent dare-dare à l’Immeuble « Communica » et nous tombons sur un petit permis de construire, délivré à la Société  Résiliance , dont le PDG est Xavier Giocanti : 14000m2 de bureau, pas moins, une barre de… de longueur et 14m de hauteur ! 

Détail touchant : cette barre va s’étaler devant le champ de Teucrium… qui ne supporte pas l’ombre !
Si vous voulez avoir une idée de l’utilité de cette construction, nous vous conseillons  de faire un tour dans Saint-André, Saint-Henri et sur les grands axes de la Zone Franche : il y a autant de locaux à louer que d’épis dans un champ de blé !

Nous adressons un recours gracieux auprès de la Ville de Marseille : pas de réponse mais un courrier de l’avocat de Résiliance nous expliquant, en bref, que notre recours est irrecevable et que nous avons intérêt à nous tenir tranquille sous peine de porter préjudice à son client.

… Une modification du règlement de la ZAC pour terminer !

Début octobre, en surfant sur Internet, nous tombons sur un avis d’enquête publique portant sur une modification de la ZAC de Saumaty :  Voir avis d’enquête publique.

Le dernier jour de consultation est le 6 octobre. Nous nous mobilisons à quelques uns pour aller in extremis consulter le registre d’enquête : parmi une série de modifications mineures, il s’agit de porter à 21m la hauteur de construction autorisée  (jusque là limitée à 14m) sur deux parcelles, de part et d’autre du Phare, dont celle où est prévue l’immeuble de Résiliance ! Nous écrivons une lettre. Chacun écrit sur le registre. L’association Cap au Nord écrit aussi une lettre collective qui figurera au dossier de l’enquête.

Où en sommes-nous ?

-  Le commissaire enquêteur doit rendre son rapport pour le 6 novembre.
- Ensuite, c’est la Communauté Urbaine qui délibèrera. Nous avons donc envoyé copie de notre positionnement au Président de la Communauté Urbaine.

Que pouvez-vous faire ?

- SIGNER ET FAIRE SIGNER un courrier individuel et l’adresser à Eugène Caselli, Président de la CUM, au Palais du Pharo, 58, avenue Charles Livon, 13007-MARSEILLE. 
Si le courrier-type ne vous convient pas, vous pouvez en rédiger un autre, bien sûr. L’important est qu’il y en ait beaucoup et vite ! 
Les citoyens se déplacent rarement pour les enquêtes publiques… pour la bonne raison que, en général, ils ne sont pas au courant. Il faut montrer que, maintenant, ils savent et qu’ils tiennent à donner leur avis. 

Pour nous permettre de suivre le mouvement et d’en faire état, pouvez-vous nous faire un petit mail pour nous dire si vous envoyez un ou plusieurs courriers et combien ? 
Merci d’avance : caponor.assoc@wanadoo.fr

Vous avez été 101 à nous signaler que vous adressiez un courrier individuel au Président de la Communauté Urbaine.

- VENEZ PARTICIPER A L’ASSEMBLEE GENERALE DES HABITANTS  le samedi 13 novembre, à 11 heures, parking de la Valouise. En savoir plus.

Vous étiez 80 à cette réunion de consultation.
Libellés : , ,